Accèdez à
une information
experte en santé​

La promotion de la marche dans la vie quotidienne : un levier commun à la promotion de la santé et à l'environnement. Regards croisés d'acteurs de la recherche des politiques publiques et de terrain.

Diffusée le mercredi 24 avril 2024 

Les enjeux de la mobilités actives : les ressources du Drapps

En 2024, les Matinales du Drapps démarrent avec deux conférences sur les enjeux des mobilités actives aussi appelées mobilités douces. La marche, le vélo, les aménagements territoriaux et autres dispositifs ou programmes favorisant ces modes de déplacements doux favorables à l’environnement et à la santé seront donc mis à l’honneur.

  • La Matinale sur “La promotion de la marche dans la vie quotidienne“, dont vous trouverez la retransmission vidéo ci-dessous ;
  • La Matinale “Promouvoir les mobilités actives en zones rurales et périurbaines : un levier essentiel de promotion de lutte contre la sédentarité et de promotion de la santé environnementale”, qui a lieu le vendredi 07 juin 2024 et à laquelle il est possible de s’inscrire.
 

En collaboration avec le CREAI-ORS, le Drapps Occitanie vous propose également une nouvelle bibliographie commentée sur cette thématique : “Lutte contre la sédentarité : Comprendre et agir“.

Consulter la bibliographie

Résumé :

Pratique multiforme (utilitaire, promenade, randonnée, sportive), la marche est l’activité la plus communément partagée et la plus pratiquée au regard des sondages sur les pratiques physiques des Français. Pour autant, les instances sanitaires s’appuyant sur les données épidémiologiques accessibles, notent que, pour une partie de la population, les recommandations consistant à faire « 30 minutes d’activité par jour » ne sont pas suivies. De fait, si des leviers existent, pour favoriser la marche, il existe également un certain nombre d’obstacles à l’engagement dans cette pratique. Ceux-ci relèvent notamment « de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire (parcours cyclistes et piétons insuffisamment développés…), des modes de transport et de l’organisation du temps et des espaces de travail ou scolaires » selon l’ANSES (2016) mais également d’un manque de dispositif soutenant l’établissement d’un rapport quotidien et diversifié à la marche.

Durant cette matinale, des experts ont présenté les stratégies visant à promouvoir la marche au quotidien. Dans une première partie, Grégory CZAPLICKI a présenté des exemples de politiques publiques de promotion de la marche, dans une démarche écosystémique impliquant différents environnements et acteurs. Puis, les sociologues, Lise CHARISSOU-PUJOL et Yves MORALES ont interrogé les conditions sociales et environnementales qui accompagnent ou freinent l’implication des populations dans une activité de marche favorable à l’adoption d’un mode de vie physiquement actif. Enfin, dans une dernière partie, Olivier DAILLY, Marianne ARNAUD et Dominique ACHOURTANI, nous ont présenté le programme motivationnel D-marche® invitant chacun à augmenter durablement sa quantité de pas au quotidien. Ce programme fait partie des rares interventions axées sur la marche et reconnues comme probantes par Santé publique France.

Ces interventions se sont suivies par un temps d’échange avec les intervenants·es.

Intervenants :

  • M. Grégory CZAPLICKI, directeur du développement, CODES 30
  • M. Yves MORALES, sociologue, directeur adjoint, CreSco – Université Toulouse III – Paul Sabatier
  • Mme Lise CHARISSOU-PUJOL, sociologue, CreSco – Université Toulouse III – Paul Sabatier
  • M. Olivier DAILLY, directeur de l’association A la Découverte de l’Age Libre (ADAL), responsable du programme D-marche
  • Mme Marianne ARNAUD, chargée de projet en santé, efFORMip
  • Mme Dominique ACHOURTANI, participante au programme D-marche (Haute-Garonne)

Vous pouvez voir ou revoir la retransmission de la visioconférence :

Pour aller plus loin :

Présentations des intervenants :